En savoir plus sur les fraisiers

L’an 1 : Préparation de la parcelle pour recevoir les plants de fraisiers.

  • Nous passons le cultivateur (retourne la terre)
  • Nous semons de l’engrais vert (blé, millet ou moutarde blanche).

Il poussera tout l’été et sera enfoui à l’automne pour nourrir et enrichir le sol de matières organiques.

L’an 2 : Plantation

  • Début mai, nous préparons le terrain en passant la herse rotative (préparation du lit de plantation).
  • Mi- mai, nous plantons les 6,500 plants de fraisiers de façon mécanique. Soit une planteuse à 2 rangs.
  • Le sarclage débutera deux semaines plus tard. . Les premières semaines de façon mécanique (sarcleur). Par la suite, de façon traditionnelle, à la bonne vieille pioche, pour ne pas briser les plants. Et ce à chaque semaine jusqu’à la fin août. Ce qui donnera un champ beaucoup plus propre les années suivantes et moins propice à la maladie.
  • Début juin, nous cassons les boutons pour qu’il n’y ait pas de production la première année. Ce qui renforce le plant pour lui donner une meilleure production l’année suivante
  • Juin-juillet, nous plaçons les stolons (plans filles qui se seront formés).
  • Les champs sont irrigués selon le besoin et la température. Un été chaud et sec favorisera davantage, l’utilisation de l’irrigation par un système d’arrosage (tuyaux et gicleurs). L’approvisionnement en eau provient d’un étang artificiel d’irrigation.
  • Novembre, la paille récoltée du blé servira à recouvrir les plants et les protéger contre le gel d’hiver. Par la suite, au printemps suivant, la paille servira entre les rangées pour garder l’humidité et rendre plus facile et plus propre la cueillette.

L’an 3 : Production de première année

  • Avril, nous retirons la paille et la mettons dans les rangées.
  • Mai à juillet, nous irriguons au besoin.
  • Fin juin jusqu’à la mi-juillet : auto-cueillette
  • Fin juillet : rénovation (on coupe les plants à une certaine hauteur, on rétrécit les rangs) Ce qui favorise la non-prolifération de la maladie et renforce le plant.
  • Novembre, nous remettons la paille sur les fraises.

L’an 4 : Production de deuxième année

  • Les mêmes étapes que la première année, sauf que leur durée de vie se termine ici.
  • À la fin juillet, le champ sera labouré pour permettre la rotation des cultures qui suivront qui suivront les années suivantes (blé et soya).